Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
ntikhabate a7ssane morani dyale rap f maroc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    generation mazagane Index du Forum -> isstira7a -> mp3
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
docteur


Hors ligne

Inscrit le: 26 Nov 2008
Messages: 35
Localisation: nta malak

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 18:47 (2008)    Sujet du message: ntikhabate a7ssane morani dyale rap f maroc Répondre en citant

almoracha7 lawle : bigg alkhasser



Biographie De Bigg
a grosse gueule ou encore AL KHASER un surnom qu'il a eu de par ces textes provocateurs certes mais sujets de réflexion : « le premier but est de redonner à la vraie DARIJA sa vraie place et la mettre en valeur dans un MAROC qui a tendance a oublier que c'est l'une sinon la seule chose qui nous reste de notre patrimoine ».


En parallèle avec Sa carrière de rappeur- compositeur il a aussi su S'imposer dans le domaine de l'animation en tant Qu'MC à coté de dj Key au platines. MGHARBA TAL MOUTE est le premier album casawi à vraiment toucher toutes les catégories sociales, abordant ainsi tous les sujets que peut contenir un bon album à l'ancienne.
En partant des problèmes que peuvent vivre les jeunes marocains détenus; pour arriver a des titres qui traitent des sujets de répression qui laisse matière à réfléchir sur notre véritable destin si l'on en est vraiment maitre ou pas, Et comme pour tout artiste bing se présente a son public à travers des sons tel que (akel ; 83-2006) ou il raconte sa vie de rappeur partageant ainsi toutes ces émotions avec les fans de sa music.Tout en s'inspirant de la bonne vieille soul music, BIGG a su marocaniser ses intrus.

Toujours dans le cadre de l'album, on peut noter la collaboration de tous les pères fondateurs du rap marocain Sad masta - muslim -caprice...) mais aussi l'une des plus douces voix rn'b du royaume (loubna) ...En somme l'album n'est que le fruit de 8 ans de galère, d'1 an de préparation et de 23 ans de vécue dans un pays dont il en est fier sans pour autant accepter ce que vivent les jeunes d'ici
******************************************************************************
moracha7 tani :muslim


biographie de muslim
Muslim, leader du groupe tangérois croit qu'il a atteint son rêve mais il ne peut pas encore faire de sa musique son moyen de subsister.
C'est parce que le Hip Hop est un mélange interculturel, parce que le HipHop est assez Africain et aussi parce que Tanger est un mélange des deux, c'est normal que dans les rues sans arbres, où le désarroi et l'humidité font loi, puisse naîtrent d'autres formes de protestation, plus en accord avec les brises de la globalisation qui soufflent lentement dans ce coin du monde. C'était durant les années 90 quand un jeune Tangérois du quartier "Jamaa", commence a s'intéresser aux rythmes et au HipHop américain. "Je ne comprenais que dalle, mais j'avais l'intuition que cette musique dénonçait les injustices sociales et défendait les classes les plus défavorisées" disait Muslim.

Mais à Tanger y'avais pas des gangs qui prêchaient violence et brutalité, ni de gangsters au style américains, ni de charmantes top modèles semblables a celles des vidéo clips de MTV ! Par contre il y avait beaucoup de corruption, des mafias de trafic de drogues et des milliers de subsahariens qui vagabondaient les rues, visages tournés vers l'autre rive.

Il était précisément des nigériens qui ont initié Muslim aux techniques d'enregistrement, et les rythmes utilisés dans cette passion qui fait fureur parmi les adolescents marocains, et ce grâce a l'émergence de plusieurs groupes dans les villes de Tanger, Méknes, Kenitra, Casablanca et Marrakech. « Quand on m'a proposé de commencer a chanter avec eux, c'était impensable, Jamais je n'aurai imaginé qu'on pourrait faire du rap en arabe, je pensait que c'était une sottise » déclare Muslim avec beaucoup d'humilité.

Les absences, l'incompréhension, la timidité et le marché inhospitalier de la musique n'ont pas arrêté ce jeune chanteur, qui sort aux rues de Tanger à la recherche de l'inspiration et d'autres aventuriers qui relatent les galères de la ville, les cauchemars des pauvres et les chroniques de la villes ankylosée entre l'enclume de l'oublie officiel et du marteau des drogues. "C'était une recherche très hardue, mais ça valait le coup. « J'ai rencontré Larbi qui partageait la même passions pour le HipHop » raconte Muslim.

Avec le peu de moyen pour arriver à leurs but, les deux rappeurs ont dû user de leurs ingéniosité pour acheter du matériel d'enregistrement et reproduction. "J'ai du vendre des colombes que j'élevais dans la maison, et travailler dans la fonderie pour acheter un ordinateur que je ne savais pas utiliser" disait Muslim sardoniquement.

A ce jour, Muslim est un chanteur compositeur, travaille minutieusement avec son collègue, les mélodies des chansons. Ces chansons deviennent une critique très acide contre tout type d'abus.

"Il est évident que ce que je chante, n'est que fiction, mes personnages ne sont pas réels, c'est aussi vrai que la vie de tous les jours et mon milieu social sont une précieuse source d'inspiration" dit Muslim.

Mohamed, crois qu'il a réussi à atteindre son objectif, mais regrette amèrement, qu'il ne puisse pas vivre de sa musique. "on est arrivé à remplir la salle de concert lors de notre dernier concert à Tanger, nos albums se vendent assez bien, seulement nous voulons être moins boycotter, et que notre art soit reconnue".
**********************************************************************************
moracha7 talte: Aminoffice



La biographie

Etrangement apparent, le HIP HOP au Maroc, et surtout à la fin des années 80 et début 90, était un élément d'accroche pour un nombre important de jeunes, un nouveau son, une nouvelle voix sans panneau d'indication et pour d'autres une identification. A Salé, la danse et le break sont les premiers signes d'infections du virus HIP HOP que ce soit dans le milieu rural, à Tabriket, El mellah, Hay essalam, Hay errahma, Sidi Moussa ... ou les banlieues aux quartiers étroits, il y a eu une explosion alternative du mouvement hip hop.

Des platines des Dj's aux jeunes des Houmates (Quartiers), des Drouba (Ruelles), des places marbrées des administrations et les espaces verts, aux pistes des Discothèques, c'était la belle époque, la Old School du BBoy marocain.

Peu d'années après, le deuxième Virus est relâché, le RAP. Cette fois ce n'est pas avec une danse qu'on s'exprime, mais avec des paroles. En 1993, le premier stylo infecté est celui d'Aminoffice qui a écrit le mot Existence, premier morceau des Dragons Blancs, avec Bousselham alias « Taj-Kul-B » considéré au coeur de l'histoire du rap comme étant l'unique et seul Rappeur Marocain qui a réalisé avec Aminoffice les fondations des Mc's Marocains pendant les 4 premières années.

Les Dragons Blancs étaient alors le premier Groupe de rap qui est passé à l'émission musiqua, présentée par Jaqueline Alioli. C'est à travers ça et quelques petits événements que leur parcours a commencé, et faire entendre leurs voix était l'occupation principale, surtout que le rap aux yeux des medias et de l'entourage professionnel musical Marocain, était considéré comme un intrus.

Après qu'un quatrième membre ai rejoin le groupe, Ahmad « Dj HMD actuellement » Les Dragons ont commencé a organiser des spectacles et des soirées dans la discothèque Amnésia entre 94 et 96. L'année suivante Taj-Kul-B quitte le Groupe, ce qui a provoqué la création des Double A, premier Groupe de rap au Maroc qui a eu l'opportunité de se lancer sur le marché musical marocain. Grâce à Adouaa Al Madina, ils lancent alors deux albums en 96/97, puis un troisième en 98 qu'avec aminoffice en solo, c'est depuis qu'il a changé de tactique en adoptant une nouvelle stratégie de camps. Trois ans dans l'ombre entre bloc papiers et sons, plus pour améliorer l'écriture que pour adopter un nouveau flow car on gardant son timbre sérieux avec sa voix posée il est devenu unique en son genre sur la liste des rappeurs Marocains.

Puis il réapparaît en 2001 où le hip hop au Maroc était en période de fécondation , naissance de Groupes, Spectacles, sous un cadre bien modeste, mais pas pour autant faire bouger les maisons de disc qui ne croient absolument pas au rap plus qu'aux talents des jeunes.

Depuis son installation en France, il espère toujours de loin physiquement et proche moralement, revoir un jour mieux qu'hier, sans être obliger de s'exiler à l'étranger pour tous simplement et bêtement chanter, pas pour un voyage d'artiste perdu, mais un voyage de culture différente vers un pays différent.

"Puisque le rap m'a appris à ne pas me taire, je parlerais donc à la Marocaine même à l'autre bout du monde" Aminoffice

Discographie :
[Mai 2005] Au Delà De J.Bralt.Art Compilation Franco-Marocaine.
- Uni Sons (Montpellier-France)

[Juillet 2004] 50 Mc's Compilation de rap.
- Souterrain Production (Bruxelle-Belgique)

[Mai 1998] MAAK DIMA MAAK [SOLO Aminoffice]
- Adouaa Al Madina (Rabat-Maroc)

[Juillet 1997] WAKIE [DOUBLE A]
- Adouaa Al Madina (Rabat-Maroc)

[Juillet 1996] WAKIE [DOUBLE A] Premier album rap marocain.
- Adouaa Al Madina (Rabat-Maroc)
*********************************************************************************

yalahe a drari sawto 3andkome 15 youme yssali tasswite li bra chi morani yaktab smito w orniya li 3ajbato yalahe peace wlad jdida Okay Okay Okay Okay Okay


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Déc - 18:47 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
shiikow


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 17
Localisation: nishane Makiinsh 3awééj

MessagePosté le: Jeu 1 Jan - 14:35 (2009)    Sujet du message: ntikhabate a7ssane morani dyale rap f maroc Répondre en citant

Muslim feat assad din - ntOuma !

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:51 (2018)    Sujet du message: ntikhabate a7ssane morani dyale rap f maroc

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    generation mazagane Index du Forum -> isstira7a -> mp3 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky